Coeur de réseau

Le Cœur de réseau ou Backbone

Le Cœur de réseau ou Backbone défini la zone centrale d’une infrastructure LAN, les équipements concernés sont souvent des switches de Backbone. Ils concentrent vers eux toutes les liaisons depuis les switches d'accès. On retrouvera aussi sur le cœur de réseau bien souvent tous les équipements importants de l'infrastructure LAN comme les routeurs opérateurs, lecteurs réseaux, applicatifs DHCP, DNS, AD, Firewall, etc… nécessaire au bon fonctionnement de l'ensemble. Au vue du fort niveau d'échanges et de quantités d'informations traitées, ces équipements exploitent des vitesses beaucoup plus élevées que les switches d'accès. Le Backbone est souvent identifié comme étant l’épine dorsale d’un LAN ou son centre névralgique.

Nous contacter

Comme son nom le laisse deviner, le cœur de réseau informatique constitue l'épine dorsale de l'infrastructure. Son rôle est d'assurer la connexion entre des serveurs éloignés. Dans le secteur des télécoms, le cœur de réseau (aussi appelé dorsale internet ou "backbone" en anglais) connecte les bureaux centraux des opérateurs aux serveurs externes quels que soient leurs emplacements. En entreprise ou en administration, le backbone du réseau informatique local ou LAN (Local Area Network) relie tous les serveurs afin d'optimiser les performances. Son mise en place et sa maintenance nécessitent des connaissances techniques précises et nous en disposons chez SWAT Telecom.

Fonctionnement d'un cœur de réseau local
Le backbone définit la zone centrale d'un LAN dans laquelle sont reliés tous les appareils connectés. De façon générale, les équipements concernés sont les switches ou commutateurs. Ce sont des équipements qui fonctionnent comme des ponts à multiports et qui relient plusieurs segments du réseau entre eux. Leur rôle est d'effectuer l'analyse des trames qui parviennent aux ports d'entrée en vue de les orienter vers les bons ports.
Outre les switches, des équipements nécessaires au fonctionnement du LAN sont rattachés au backbone. Il s'agit, entre autres, des routeurs opérateurs, des lecteurs réseaux, des applicatifs DHCP, des serveurs DNS, de l'application AD, du logiciel assurant la sécurité du réseau, etc. Les différents équipements reliés par le backbone effectuent de nombreux échanges et traitent des informations en grande quantité. En effet, ils fonctionnent à des vitesses beaucoup plus élevées que les switches d'accès.

Mise en place d'un backbone
L'installation d'un cœur de réseau local s'effectue grâce au câblage.

La fibre optique
Pour installer le backbone d'un réseau à très haut débit, la fibre optique est nécessaire. En revanche, pour l'interconnexion entre les serveurs et les unités de stockage à petite distance, la fibre optique n'est pas forcément utilisée. Cette dernière s'avère essentielle lorsque les équipements à relier sont distants les uns des autres d'au moins 100 mètres.
La fibre optique sert à installer le réseau dans une administration de grande envergure (grande société, campus, institution nationale ou internationale…). Elle s'utilise beaucoup dans des locaux à plusieurs étages. Pour un cœur de réseau devant utiliser la fibre optique, il faut choisir la connectique et le boîtier de conversion média en conséquence.

Le câble cuivre
Certes, les réseaux informatiques sans fil ont le vent en poupe, mais les câbles cuivre n'ont pas encore disparu. Si les très grandes entreprises ont accès aux offres FTTO (Fibre To The Office) des opérateurs internet, les petites et moyennes entreprises n'en ont pas les moyens. Ces offres ne sont d'ailleurs pas disponibles partout. Le câble cuivre reste la solution classique pour installer un backbone. Sur le plan technique, le cuivre est l'option idéale pour connecter les commutateurs aux postes de travail.

Dans ce cas, il est possible de relayer le Wi-Fi par le biais des bornes radio. En termes de coût, un réseau sur paires torsadées est plus accessible. Il peut supporter plusieurs vitesses sur un même port. Une installation de cuivre peut servir également à optimiser la consommation électrique. En fait, les commutateurs de technologie récente fournissent de l'énergie électrique en continu en plus de transférer des données. Il s'agit de la fonction PoE (Power of Ethernet).

Signalons pour finir que le Wi-Fi peut servir également à mettre en place un cœur de réseau de LAN. Cette solution est de plus en plus envisagée par des entreprises. Le Wi-Fi 6, qui est la dernière génération de ce type de réseau, a gagné 30 à 40 % de débit sur la bande de 2,4 GHz. Les réseaux Wi-Fi constitueront certainement une alternative de taille au cuivre et à la fibre optique dans un proche avenir.

Importance d'un cœur de réseau LAN efficace
Il est évident qu'un réseau local sans cœur ne saurait fonctionner et cesserait donc d'être désigné comme tel. C'est le backbone qui permet de créer l'interconnexion entre les différents équipements et serveurs. Son importance s'accentue à l'heure où la digitalisation constitue un enjeu capital pour les entreprises, les institutions, les collectivités territoriales, etc. Un réseau informatique local efficace améliore les performances grâce notamment au gain de temps.
Le cœur de réseau est également très important dans le cadre du travail collaboratif et du télétravail. Un backbone de LAN doit être optimal pour vous permettre d'atteindre les résultats escomptés. Étant constitué d'équipements hétérogènes, il peut connaître parfois des dysfonctionnements. Dans ce cas, vous devez faire appel à des spécialistes comme SWAT Telecom. Nous assurons tous services liés au cœur de réseau, allant de l'installation à la maintenance en passant par la configuration.
Grâce à une équipe de professionnels compétents et expérimentés, nous accompagnons les professionnels et institutions dans l'optimisation de leurs réseaux informatiques. Nous restons à l'écoute de nos clients après la mise en place du cœur de réseau LAN.

© Copyright 2020 - TNT IP SOLUTIONSCentralWeb